Des manifestations anti-Kabila virent au drame

0
Des affrontements violents ont éclaté ce lundi 19 septembre entre forces de l’ordre et manifestants dans le quartier de Limete à Kinshasa.
Devant les bureaux de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), à l’initiative de plusieurs partis de l’opposition, une foule de manifestants s’était réunie dans le but de remettre un mémorandum à ladite commission pour réclamer la convocation du scrutin dans les délais prévus par la constitution.
Plus tôt, plusieurs affrontements violents avaient éclaté dans différents quartiers de la capitale entre forces de l’ordre et contestataires, ce qui aurait selon le Ministère de l’intérieur, poussé les autorités à annuler et à la disperser la manifestation organisée par l’opposition.
Au cours d’une conférence de presse organisée en fin de journée, le ministre de l’Intérieur, Évariste Boshab a fait état de pillages et incendies criminels visant des cibles politiques, et annoncé le bilan provisoire de 17 morts dont 3 policiers. L’opposition annonce quant à elle qu’une cinquantaine de victimes.
Des violences condamnées de façon unanime par la communauté internationale.
Nous y reviendrons.

Laisser un commentaire