Des leaders politiques proches de Jean Ping arrêtés

2

Entre le 22 et le 23 septembre, les gabonais sont restés cloitrer dans leurs maisons pour attendre le verdict de la Cour constitutionnelle.

Cette longue attente a été marquée par les arrestations soudaines de certains leaders de la classe politique gabonaise. Il s’agit entre autre de Léon Paul Ngoulakia proche soutien de Ping arrêté hier aux environs de 14 heures interpellé à bord de son véhicule puis arrêter par les agents de la Direction Générale de la Recherche (DGR).

Dans la même journée, a-t-on appris, de Jean Gaspard Ntountoume-Ayi président de la Commission communication de Jean Ping, l’arrestation de Féfé Onanga président du Mouvement Populaire des Radicaux (MPR), parti politique de l’opposition. De plus, ce matin le tour a été celui d’Alfred Nguia Banda, président du Rassemblement Républicain et Socialiste (RRS), ancien Directeur général de la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers  (SGEPP), ancien baron du parti au pouvoir depuis plus de 40 ans et soutien incontesté de Jean Ping de faire l’objet d’une arrestation inexplicable.

Que se passe t-il réellement ?  Serait-ce une chasse à l’homme ?
Nous y reviendrons.