Des « hôtels de quartier » pour la Can à Oyem

0

C’est l’hebdomadaire Echos du nord dans sa parution n°358 du mercredi 12 Octobre 2016 qui révèle l’arrêt des travaux de construction d’un hôtel dans la capitale du Woleu-Ntem. L’information a même été reprise par l’Agence de Presse chinoise Xinhua.  

Ledit hôtel, dont les travaux avaient été entamés par une entreprise chinoise, devait permettre aux équipes nationales devant participer à la Coupe d’Afrique des Nations à Oyem de se loger convenablement, dans un standing à la hauteur de la compétition. 

Mais hélas, les équipes qui joueront des matchs dans cette ville hôte devront se contenter des « hôtels de quartier » nous confie l’hebdomadaire. En dehors sans doute de celles qui seront logées à l’hôtel Benedicta à Bitam, et dans une moindre mesure l’hôtel Minkebe à Oyem.

Echos du Nord accuse Ali Bongo Ondimba d’avoir annulé la construction de l’hôtel « Heliconia », prévue dans la même enceinte que le stade d’Oyem. S’appuyant sur les révélations de « quelques ouvriers affectés à ce projet », le journal affirme que le projet a pourtant été budgétisé dans le cadre de la loi de finances 2016. Pour l’hebdomadaire du Lundi, paru exceptionnellement ce mercredi « les fondations avaient déjà été réalisées. Mais, contre toute attente, les travaux ont été interrompus, avant d’être abandonnés à jamais.»

Le manque de financement serait à l’origine de ce soudain arrêt des travaux. Echos du Nord, nous apprend que le contrat conclu avec l’entreprise chinoise ne comprenait curieusement pas la construction dudit hôtel. Toute chose qui laisse penser à un détournement des ressources publiques. 

Laisser un commentaire