Départ de Shell Gabon : Les inquiétudes des salariés

0

A l’issue de la réunion d’urgence qui s’est tenue ce 24 novembre en présence de tous les représentants de Shell Gabon, les employés de ladite entreprise ont été surpris d’apprendre que la rumeur du départ de Shell se confirmait.

L’annonce dans plusieurs médias de la vente des parts de la filiale Gabonaise de la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell (détenu à 75% par le groupe Shell et 25% par l’Etat gabonais) installée au Gabon depuis 1960  n’avait jamais été confirmée par les responsables.  Une nouvelle qui vient troubler la sérénité des employés.

Lesquels se sont réunis en assemblée générale au terme de la réunion avec la direction. «les employés se sentent trahis par la direction car celle ci n’a jamais répondu aux écrits pondus dans certains journaux ou magazines sur la vente probable de Shell Gabon» nous a confié un agent. «Au contraire, la direction a pris la position selon laquelle les propos tenus par les journalistes étaient des rumeurs et que leurs sources n’étaient pas du groupe Shell. Aujourd’hui où en sommes-nous?» poursuit-il.

Le point essentiel que les employés déplorent est liée au manque de clarté de la situation des salariés locaux après la vente des parts du groupe à un repreneurs malésiens.

Entre 2014 et 2015, l’entreprise a effectué en moyenne 200 départs négociés et volontaires en donnant des compensations (packages). Cette procédure concernait aussi bien les employés locaux que les expatriés.

Aujourd’hui face à ce rachat imminent, les employés restent inquiets par rapport à leur avenir.

Laisser un commentaire