David Mbadinga : « Il ne doit pas se vêtir du costume du chef de l’État pour parler des choses qui concernent le candidat Ali Bongo »

0

Réunie en conférence de presse ce mercredi 14 septembre 2016 à 15 heures, la commission juridique de la coordination de campagne du candidat Jean Ping a tenu à expliquer devant les médias les contours de la requête déposée au Greffe de la Cour constitutionnelle par Jean Ping.

Avant de laisser libre recours à la lecture du propos liminaire par le président Moukagni Iwangou et la phase  questions – réponses, le Président de ladite commission David Mbadinga a tenu à rappeler certains points importants.
En effet, le 13 septembre dernier lors d’une allocution, Ali Bongo s’est adressé au peuple «  afin de le tenir informer sur l’état d’avancement du processus électoral » à ce sujet David Mbadinga répond « il a dit à la nation gabonaise qu’il souhaiterait l’informer de l’ état  d’avancement du processus électoral mais est-ce de la compétence du chef de l’État ? Chef de l’État sortant, chef de l’État sorti ou du Ministre de l’intérieur ? Qu’en pense madame la présidente de la Cour constitutionnelle ? » par la suite, il a ajouté « il s’adresse au peuple gabonais en tant que chef de l’État mais en allant dans un mélange de genre ! ».

Le président de la commission juridique fustige l’amalgame qu’Ali Bongo fait entre son habit de candidat à la présidentielle et celui de Président de la République. D’ailleurs il a affirmé « il ne doit pas se vêtir du costume du chef de l’État pour parler des choses qui concernent le candidat Ali Bongo »
Une énième sortie d’Ali Bongo donc qui emmène l’opinion publique à s’interroger sur les raisons de ce mélange de genre : erreur de communication ? Un abus de pouvoir ? Affaire à suivre.

Laisser un commentaire