Cyber attaque contre le site web d’Axa Assurance pour son soutien à Ali Bongo

0

Le groupe de cyber-activistes Anonymous vient de s’en prendre site web du groupe Axa Assurance pour son soutien à Ali Bongo. Lancé en mars 2013 pour dénoncer les crimes rituels qui sévissaient au Gabon, l’Opération Gabon (#OpGabon) d’Anonymous, s’invite dans la crise post-électorale.

En effet, dans une récente vidéo publiée sur YouTube, la communauté des cybers activistes qui a pour leitmotiv la défense de la liberté d’expression et des valeurs démocratique, braque son curseur sur le Gabon et s’intéresse désormais aux événements post-électoraux.

« Aujourd’hui nous sommes debout à côté du peuple gabonais (en Afrique) dans la lutte pour le changement ‘’nous n’avons jamais vu de tel résultat’’ protestaient les gabonais après l’annonce de la victoire suspecte d’Ali Bongo » peut-on lire dans le communiqué. Ils ajoutent par ailleurs, « Rejoignez nos tempêtes de tweet pour augmenter la prise de conscience. Rejoignez-nous pour des attaques combinées des Sites Web, des bases de données, de piratage, coupant et supprimant comme nous pouvons», avec pour cible principale les sites web du gouvernement, des institutions gabonaises, mais aussi des entreprises soutenants le régime.

Comme on pouvait s’attendre, cet appel a reçu un accueil favorable dans la communauté des hackers liés à Anonymous. Premier coup dure pour le Gabon, la mise hors service du site web du gouvernement gabonais, le rendant indisponible depuis des jours. Dans la foulée, c’est près de 37 sites web officiels gabonais qui ont été mis en difficulté par le groupe Anonymous.

Par ailleurs, ces hackers activistes ont aussi en ligne de mire d’autres cibles. Ce jeudi 27 octobre c’est le site web du groupe Axa assurance qui a fait les frais d’Anonymous, «  les hackers activistes du groupe Anonymous élèvent (l’opération) OpGabon à un autre niveau, ils ont hackés et brouillés le site Web officiel du groupe français, spécialisé dans l’investissement et l’assurance Axa (axa-gabon.com) pour son soutien au président gabonais Ali Bongo. » peut-on lire sur le site hackread.com. Pour justifier la cyber attaque du site web, ils ont laissés un message expliquant la raison principale, « Ce site a été visé parce que le Groupe d’Assurance d’AXA, un groupe dont le président a rendu visite, plus tôt dans l’année, au dictateur Ali Bongo pour lui offrir son soutien. », ils précisent plus loin qu’« avec la hausse des crimes rituels au Gabon et le projet d’augmenter ses investissement dans l’économie gabonaise pour financier le marché de l’assurance-vie, le groupe Axa a trouvé une position favorable au Gabon avec l’aide d’Ali Bongo. Henri de Castries, (le PDG d’AXA) a réussi un coup de maître dans les crimes rituels. Pourtant il n’y a eu aucuns dédommagements d’assurance-vie versés aux familles qui ont perdu quelqu’un par ces crimes »

Laisser un commentaire