Culture : retour engagé du PCA de la musique gabonaise

0

Trois ans après son album « Destiné », Pierre Claver Akendengue revient avec un single de deux titres assez parlant intitulés : « Libérée la Liberté » et « Mvt Arusha » (mouvement Arusha).

Au début de « Libérée la liberté », morceau phare de l’opus, l’on peut entendre les phrases, « école-cadeau », « hôpital-cadeau » etc qui font parties des nombreux slogans scandés par les politiques et par la population gabonaise ces dernières années. C’est donc un retour très engagé que nous offre l’artiste en ce début de juillet 2016.

Il faut rappeler que Pierre Claver Akendengue est un des pionniers de la musique gabonaise. C’est en 1974, qu’il sort son premier album intitulé Nandipo à Paris où il restera en Exil jusqu’en 1985. C’est plein d’engagement politique qu’il rentre à Libreville et se positionne contre le pouvoir en scandant déjà la « liberté » contre le pouvoir d’Omar Bongo Ondimba dont le règne s’est étendu jusqu’à sa mort en 2009.

« Libérée la liberté » peut-être interprété comme un nouvel l’hymne de la liberté, que celui qu’il convient de nommer le PCA de la musique gabonaise offre à ses fans en cette période électorale!

A écouter ici http://hyperurl.co/l3rqjg

 

 

 

Laisser un commentaire