Crise post-électorale : l’hommage aux victimes

0

Ils se sont retrouvés nombreux au quartier général de Jean Ping pour rendre hommage aux militants tombés au combat le 31 août dernier.

Parents, amis et connaissances des victimes de se succèdent au quartier général soutenu par les leaders de l’opposition qui sont les instigateurs de cet événement.

Le recueillement a commencé ce mardi 6 et la cérémonie se poursuit encore au QG. Les gabonais se recueillent devant un autel appelé « La Chapelle des combattants de la liberté morts pour la patrie », ils chantent l’hymne national, prient et déposent une fleur ou allument une bougie.

A cette heure, il est impossible de dresser un bilan national définitif du nombre de victimes de cette crise post-électorale tant un nombre important de familles restent encore à la recherche de leurs proches.

Laisser un commentaire