Crimes rituels : Du renfort français

0

Dans le cadre de la lutte contre les crimes rituels au Gabon, le deuxième vice Premier ministre en charge de la Justice, garde des Sceaux, Séraphin Moudounga a effectué une séance d’information et de sensibilisation dans la province de la Ngounié, il était accompagné pour ce faire par des experts de l’institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale française.

C’est à la suite d’une commission rogatoire internationale sollicitée par le premier juge d’instruction du tribunal de Mouila, que le ministère français de la justice, a commis des experts de la gendarmerie française pour aider la justice gabonaise à identifier les corps et à accélérer le processus des enquêtes en cours. Accompagnés du deuxième Vice Premier ministre en charge de la justice, Séraphin Moudounga, les experts de l’l’institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale française (IRCGN) ont entretenu les autorités judiciaires et les familles des victimes sur les missions qui leur sont assignées dans le cadre de cette commission rogatoire internationale pour faire la lumière sur ces nombreux crimes qui font l’actualité dans la province.

Il s’agira par ailleurs pour eux d’identifier les corps, et accélérer les enquêtes sur les cas enregistrés dans la Ngounié, a expliqué Charles Sauleau, chef d’escadrons de la division criminalistique d’identification humaine à l’IRCGN de Paris. Cela consiste en effet, à analyser les prélèvements placés sous scellés effectués par les enquêteurs, à la recherche des indices invisibles à l’œil nu. Les experts de l’institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale utilisent du matériel de haute technologie et profitent constamment des progrès de scientifique. Le résultat des examens seront ensuite communiqués aux gendarmes en charge des enquêtes et au juge d’instruction.

Cette nouvelle étape pour la résolution des cas de crimes rituelle en partenariat avec l’institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale française pourrait, espérons-le, donner des résultats probants, tant l’opinion constatait depuis belle lurette la lenteur dans les investigations orchestrées par la justice gabonaise en vue de déterminer les coupables de ces crimes odieux.

Laisser un commentaire