Coupures d’internet : 8 milliards de pertes pour les opérateurs de téléphonie mobile

1

Le soir du 31 août dernier, la messagerie classique (sms) a fait l’objet d’une suspension totale sur l’ensemble du territoire. La connexion internet a quant à elle été coupée jusqu’au entre le 31 août et le 5 septembre, avant d’être partiellement suspendue les utilisateurs n’y ayant accès qu’entre 6h du matin et 18h. Aussi, de multiples restrictions ont été appliquées à la connexion aux réseaux sociaux notamment et à certains sites internet


Ces suspensions sont intervenues après l’annonce des résultats de l’élection présidentielle faite par l’ex ministre de l’Intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya. Annonce qui avait occasionné des violents heurts entre civiles et forces de l’ordre.

C’est donc durant près d’un mois, sans aucune explication de la part des autorités, que les gabonais ont été obligés à modifier leurs habitudes de communication. Ces mesures qui ont été levé le 28 septembre 2016 ont causé de grosses pertes pour les maisons de téléphonie mobiles qui s’élèvent selon Radio France Internationale  (RFI) à 8 milliards de FCFA.

Dans un pays déjà secoué par la crise sociale, politique, et économique l’Etat gabonais vient rajouter une difficulté supplémentaire aux opérateurs économiques du secteur des télécommunications.

Redresser la situation économique du pays, sera sans doute le défis majeur des jours à venir.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire