Candidature unique : le coup de gueule incohérent de Bruno Ben Moubamba

2

Comme nous l’annoncions dans notre article, “Candidature unique de l’opposition : l’évidence d’un choix porté sur Jean Ping ?” C’est belle et bien ce dernier qui a été retenu pour être le porte flambeau de l’opposition pour l’élection présidentielle du 27 août 2016. Au-delà des réactions de satisfecit enregistré dans l’opinion, des voix discordantes se sont faites entendre, notamment celle du candidat Bruno Ben Moubamba.

En effet, dès les premières annonces de la tenue d’une réunion ayant pour ordre du jour la désignation d’un candidat unique de l’opposition, le candidat à l’élection présidentielle Bruno Ben Moubamba s’est fendu d’une publication sur sa page Facebook officiel, en qualifiant cette désignation de mascarade, « Le candidat Bruno Ben Moubamba a pris note du projet de ralliement de certains candidats à la puissance financière de Monsieur Jean Ping. Alors que depuis le début du processus électoral Bruno Ben Moubamba est le candidat qui appelle les autres à une Véritable candidature unique de l’opposition » dit-il, et il ajoute « cette tractation politico-financière entre quelques-uns s’est volontairement faite sans lui ». Il conclut en disant : « En raison de ces faits, Bruno Ben Moubamba a donc annoncé ce matin qu’il ne se ralliera pas à cette mascarade de candidature unique autour de Monsieur Jean Ping qui n’est en réalité qu’un passage en force pour la survie du système Bongo. »

Toutefois, cette sortie tonitruante, de Bruno Ben Moubamba a suscité l’étonnement dans l’opinion nationale, alors qu’il y a quelque jours ce dernier s’était fait le chantre de l’unification des candidats Jean Ping, Casimir Oye Mba et Guy Nzouba Ndama pour affronter le président sortant Ali Bongo, d’ailleurs dans un publication datée du 2 août 2016 à 10h38 minutes, il signalait : « Je continue d’insister auprès de messieurs Ping, Nzouba Ndama et Oye Mba afin qu’ils nous désignent parmi eux un candidat unique que nous suivrons. Toute la population du Gabon demande un candidat unique de l’opposition et c’est la seule action qui peut faire peur à Ali Bongo si nous voulons le faire tomber par des élections. Toute action non coordonnée lui assure par avance la victoire et une fraude facile. »

Il avait par ailleurs ajouté dans cette même publication : « S’ils ne désignent pas de candidat unique et s’entêtent à tous se présenter, les choses seront claires : ce sont de faux opposants qui en réalité servent le Gabon sur un plateau à leur ancien complice » une incohérence dans le discours de ce candidat qui pourtant commençait à susciter l’intérêt des citoyens gabonais.

Par ailleurs, selon certains observateurs de la vie politique gabonaise, cette déclaration du candidat Bruno Ben Moubamba ne devrait pas étonner, car celui-ci est coutumier de ce type de gymnastique politique, pour rappelle en 2009, il traitait déjà certains candidat de l’opposition de sorcier politique, en les accusant de tous les péchés d’Israël, notamment Feu Pierre Mamboundou. Une chose qui avait surpris plus d’un, puisque après le décès de ce dernier, il avait rallié la formation politique du leader historique.

2 Commentaires

  1. Le président Bruno Ben est véridiques et c’est ce que beaucoup refusent il faut un changement veritable et le candidat Ping pour ma part a un passe negatif le systeme que voulons changer Ping en fait partit

Laisser un commentaire