Bruit de détournement de fonds à Gabon Télévision

1

Depuis bientôt deux mois, Gabon Télévision vit au rythme d’une crise que la direction et le ministère dissimuler. La raison, . le versement des primes liées à leurs différentes prestations. Notamment l’argent des recettes publicitaires. Celui-ci servait à payer leurs primes mais «prend désormais une autre destination» nous confie L’Aube dans sa parution de ce lundi 21 novembre.

Dans un article intitulé «Une nouvelle radio pour justifier la frappe du milliard», l’hebdomadaire précise que la chaîne consacrerait l’essentiel de ses entrées publicitaires au paiement d’un crédit d’un milliard. Ce crédit, nous rapporte notre confrère, «n’aura servi à rien, même pas à l’amélioration des conditions de travail des agents».

Du côté du ministre, l’hebdomadaire rapporte qu’il «ne voudrait plus entendre parler de ce milliard.» Par ailleurs, les agents qui évoquent cette question «ont plutôt droit, depuis de nombreux jours, à des menaces et autres intimidations émanant des autorités ministérielles». Que fait le juge des comptables publics?

L’Aube prend pour preuve de la volonté du ministre de dissimuler cette affaire le fait qu’ «il y a quelques jours, Christophe Othamot, actuel président du conseil d’administration, en voulant évoquer publiquement le sujet (…) s’est fait remonter les bretelles par le tout-puissant ministre. Il se dit dans la maison Georges Rawiri que Marie Leone Pembe, directrice commerciale et nièce d’Alain Claude Bilie-By-Nze, aurait couru auprès de son oncle, pour lui faire le compte rendu et lui donner les noms de ses différents opposants.»

Plus loins, l’hebdomadaire démontre qu’ «acculé sur les dépenses effectuées avec le milliard (…) Bilie-By-Nze voudrait rapidement tourner la page en ouvrant une des chaînes de radio thématiques.Ce, afin de justifier de l’utilisation du fameux milliard». «En agissant ainsi, Bilie-By-Nze a-t-il peur de se faire rattraper comme il y a quelques années par l’affaire de chèque sans provision ?» s’interroge in fine l’Aube.

1 COMMENTAIRE

  1. Relisez vos articles:
    “que la direction et le ministre dissimuler”
    “le juge des comptables publics?” really? Vous vouliez parler de la cour des comptes?
    ” Plus loins” avec s?

Laisser un commentaire