Arrestations arbitraires : le silence assourdissant des artistes décrié par Koba et Saik1ry

2

Le milieu artistique gabonais a toujours été très soudé surtout lorsqu’un artiste qu’il soit chanteur, rappeur, peintre, sculpteur…etc s’est trouvé dans une situation incommodante. Ainsi on a déjà vu des artistes se constituer en collectif pour pleurer un confrère parti trop tôt notamment Serge Egniga, Oliver Ngoma ou pour sensibiliser les populations gabonaises contre des fléaux tels que le VIH-Sida, le paludisme…etc.

En outre, la validation de la candidature du Président sortant Ali Bongo Ondimba a comme qui dirait jeté un froid sur le climat politique. En effet, Il ne se passe plus une journée sans que l’on mette aux arrêts des membres de la société civile. Des syndicalistes aux activistes plus personne n’est à l’abri d’une arrestation. Récemment le rappeur Lörd Helkhaass en a payé les frais sans que le 1/4 des artistes gabonais ne daignent lever le petit doigt. Il ne s’agit pas d’aller dans la rue pour manifester mais d’inscrire au moins un message de soutien quel qu’il soit. Ces messages porteurs d’émotions qui seront relayés partout et qui auront de la valeur tant pour la personne incarcérée, pour sa famille et même  ses fans.

Pour marquer la différence, le rappeur Koba Building, sort du silence et élève la voix sur sa page officielle avec un message engagé et profond. Il écrit : « Je ne le connais pas personnellement mais c’est mon Frère.
On n’a jamais mangé ensemble mais c’est mon Frère.
Sûrement il n’aime pas et n’écoute pas ma musique mais c’est mon Frère.
Je ne sais pas exactement de quoi il est accusé mais Libérez mon Frère.
Libérez Lörd Helkhaass
Libérez mes frères».

D’autres rappeurs comme Saik1ry ont tenu à marquer leur indignation face au silence des leurs :
« Mon frère Lord Lörd Helkhaass est toujours en détention dans les cellules de la police politique du dictateur Ali Bongo, après avoir été reçu à la présidence avec beaucoup d’autres artistes… Vous me faites honte, et vous êtes une honte pour l’art gabonais.
LIBERER LORD HELKASS ».

Ces différentes prises de positions n’ont pas été veines car en cette fin d’après-midi nous avons appris la libération de Jeff Blampain et de Lörd Helkass. Nous espérons que leur libération marque la fin d’une série d’arrestations.

2 Commentaires

Laisser un commentaire