Anaclet Bissielou : le fédérateur de l’opposition gabonaise

0

Le leader du Parti radical des Républicains Indépendants, le professeur de sociologie à l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, Anaclet Bissielo, 58 ans, a été l’un des discrets parmi les discrets et artisans de l’accord conclu le 16 août, au domicile de Zacharie Myboto,  entre Jean Ping, Casimir Oyé Mba et Guy Nzouba Ndama, les trois principales figures de l’opposition gabonaise nous confie La Lettre du Continent n°735 du 24 août 2016.

L’hebdomadaire français précise que : “le rapprochement qui a abouti à la désignation de l’ex-président de la commission de l’Union africaine (UA) comme le seul adversaire de poids à Ali Bongo pour la présidentielle du 27 août (…) Anaclet Bissielo travaillait à un tel rapprochement depuis 2015 ”.  Homme de l’ombre, on a pu l’apercevoir le 19 août courant lors du meeting de Raymond Ndong Sima au rond-point de Nzeng Ayong, certainement dans l’optique de parvenir à faire fléchir l’ancien premier ministre d’Ali Bongo Ondimba, toujours candidat à la présidentielle.

Anaclet Bissielo qui été député du Parti gabonais du progrès (PGP), au début des années 1990, fut également ministre en charge de la prospective sous Omar Bongo (janvier à octobre 2009) et demeure rompu à l’initiative qui consiste à reprendre le pouvoir des mains d’Ali Bongo Ondimba.

Laisser un commentaire