Ali Bongo visite les travaux d’extension du port d’Owendo

1

Ali Bongo Ondimba, a effectué ce lundi 31 octobre une visite d’inspection du chantier du terminal de marchandises conventionnelles développé par la société “GSEZ Ports” situé à Owendo dans le sud de Libreville. «Rendre nos ports plus compétitifs, grâce à de nouveaux opérateurs, cela permettra d’avoir un impact réel sur le coût de la vie et cela fluidifiera les échanges avec l’extérieur», a indiqué le Chef de l’Etat.

Adossé à un partenariat public-privé, facteur de performance des projets d’intérêt national, ce port de commerce doit mettre un terme à la saturation des installations historiques en offrant un nouveau quai de 420 mètres de long bâti le long d’une plateforme posée sur 700 pieux bétonnés fichés dans la mer. Avec ses plateformes en partie conquises sur la baie d’Igoume, ses magasins de stockage et ses hangars, l’ensemble comprendra des portiques et des grues, des silos à grains et plusieurs cuves de stockage d’huile de palme, déjà en cours de construction.

Les installations – mise en service prévue en mai 2017 – vont permettre de multiplier par deux la capacité des infrastructures portuaires, stimulant ainsi les cadences de chargement/déchargement des navires pour un objectif visé d’une baisse de 25% des coûts de passage. Perspective satisfaisante pour le Président de la République, qui était accompagné lors de sa visite par les ministres de la Communication, de l’Economie, des Transports et de l’Intérieur.

Véritable pôle stratégique, ce terminal illustre l’ambition de l’Etat de poursuivre les grands programmes de transformation de l’économie gabonaise articulés autour de la maîtrise du processus de création de richesses, de la diversification de partenariats et de l’emploi (400 à l’œuvre sur site).

1 COMMENTAIRE

  1. Un port privé d’OLAM Gabon pour le moment il pense que sont encore dans des publicités pendant des enseignants sont en grève
    Nos enfants sont à la maison et le port que compte le Gabon que l’OPRAG gère a une longueur de 400 mètre incapable de contenir
    Deux navires de 243m et celui de 169m.

Laisser un commentaire