Ali Bongo et Issoze-Ngondet : contresens au sommet de l’Etat

0

Le samedi 24 septembre dernier, Emmanuel Issoze-Ngondet encore ministre des Affaires étrangères a lors du débat général de la 71ème Session de l’Assemblée générale de l’ONU prononcé un discours portant sur la crise-post-électorale qui sévit au Gabon depuis l’annonce des résultats de la présidentielle le 31 août 2016.

Il a au cours de son adresse aux Nations unies demandé à la communauté internationale d’aider le Gabon dans le sens de soutenir le dialogue politique promis par Ali Bongo depuis la validation par la cour constitutionnelle de sa réélection.

« Le président de la République a appelé à un dialogue inclusif, à la réconciliation et à l’union. ( …) Ma délégation invite donc la communauté internationale à l’accompagner dans cet effort dont l’objectif final visé est la consolidation de l’Etat de droit, de la démocratie et de la bonne gouvernance » a-t-il martelé au cours de son allocution.

Cependant, Ali Bongo Ondimba lui-même, avait fustigé le comportement de certains pays occidentaux dénonçant l’ingérence dont ils s’illustreraient en exigeant notamment la transparence  dans l’examen du contentieux électoral.

En effet, Ali Bongo, avait adressé un message clair à l’endroit des « étrangers donneurs de leçons » (ndlr), notamment sur la question de la transparence électorale, : « l’ingérence n’est pas  une bonne chose » avait-t-il alors martelé sur les antennes de Radio France internationale (RFI).

L’on se retrouve avec à la tête de l’exécutif gabonais deux visions de la diplomatie manifestement différentes. Ali Bongo, président, dénonçant l’interventionnisme occidental,  et Emmanuel Issoze-Ngondet sollicitant à la tribune des Nations unies une initiative de la communauté internationale pour la concrétisation du dialogue politique.

Cet imbroglio au sommet de l’Etat qui ne passe pas inaperçu démontrerait-il que pour le couple exécutif gabonais, l’ingérence est à prendre lorsqu’elle sert, et à abandonner lorsqu’elle dessert? Les observateurs avertis apprécieront!

Laisser un commentaire