Ali Bongo au sommet Afrique-Monde Arabe à Malabo

0

En prélude au sommet Afrique-Monde Arabe qui s’ouvre ce mercredi 23 novembre, le président Ali Bongo est arrivé ce mardi dans la capitale équato-guinnéenne. Il a été accueilli à sa descente d’avion par son homologue guinéen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.  Cette rencontre, quatrième du genre aura pour thème «  Ensemble pour le développement durable et la coopération économique ».

C’est près d’une soixantaine de chef d’Etat et de gouvernement qui sont attendus à Malabo, pour prendre part à cette rencontre entre les « dirigeants de ces deux aires culturelles », et qui constitue une opportunité pour l’Afrique de nouer des partenariats stratégiques avec les pays du Golf et de l’Afrique du Nord.

Au menu des échanges, lors de cette conférence Afro-Arabe, il sera abordé les questions de « la recherche scientifique, le terrorisme, le financement du développement, la sécurité alimentaire, le développement agricole et la migration », autant de sujets qui s’inscrivent dans le partenariat que compte concrétiser les leaders de ces deux blocs. En outre, se sera aussi l’occasion pour les chefs d’Etat d’Afrique et du monde arabe de procéder à « l’examen du rapport sur la mise en œuvre des résolutions du 3ème sommet ainsi que des recommandations du Conseil conjoint des ministres des Affaires étrangères. »

Le président gabonais, Ali Bongo qui avait pris l’engagement d’inscrire le Gabon dans « un processus de diversification de son économie, et de modernisation de ses infrastructures pour accompagner le développement local et favoriser l’investissement », entend renforcer au cours de ce sommet les « relations de coopération avec les Etats arabes à travers des partenariats fructueux et stratégiques ».

Par ailleurs, ce sommet afro-arabe qui se tiendra pour la première fois en Afrique subsaharienne, après Le Caire en 1977, Syrte en 2010 et Koweït en 2013, devrait se conclure par « l’adoption de la Déclaration de Malabo, d’un plan d’action conjoint 2017-2019 à trois composantes politique, économique et sociale », mais aussi « d’une Déclaration sur la Palestine et des résolutions du 4ème sommet Afrique-Monde arabe de Malabo »

Laisser un commentaire