Affaire Poste SA : La liste des douze cadres gardés à vue

 

Le quotidien l’Union annonçait dans sa une du lundi 9 janvier 2017 « Enquête judiciaire à la Poste SA ; Douze ex-dirigeants en garde à vue ! » à lire en page 9, sauf qu’à ladite page, le journal traitait d’un tout autre sujet. L’hebdomadaire La Loupe de ce mardi 10 janvier rend public dans ses colonnes la liste des cadres gardés à vue.

L’hebdomadaire du mardi a pu se procurer la liste des dirigeants de la Poste SA en garde à vue. Il s’agit notamment de George Mihindou (directeur de l’exploitation Mandat express Postransfert), Jean-Pierre Ekore Eyeghe (contrôleur général interne en 2007, puis gérant à la Poste Bank Immo de 2012 à 2014),  Christian-Pierre Makaya (gérant de la Poste Immo, actuellement conseiller du PDG), Boris Mendame Ntoutoume (directeur financier et comptable du groupe de la Poste SA, actuel inspecteur au contrôle général), Alice Florent Abore Bekale (ancien chef d’agence Gros-Bouquet), Paul Boulenda (ancien DGR Post-Bank), Brigitte Nkama (ancien directrice des opérations), Sonia Benha ép Raganizo (agent aux opérations, actuellement caissière principale), Freddy Junior Assélé (partenaire de la Poste), Boccoum Amadou (gérant de la société Sina).

A cette liste de dix cadres s’ajoute deux autres qui selon Orca Boudiandza Mouele de l’hebdomadaire La Loupe « bénéficieraient d’un crédit jugé frauduleux d’un montant de 90 millions de nos francs à la Poste Bank ». Citant l’article censuré du quotidien l’Union, l’auteur précise que qu’ « après le passage devant les enquêteurs de ces compatriotes, devaient s’ajouter de nombreux autres responsables dont l’ancien PDG, Alfred Mabika Mouyama.» conclut le journal.

Laissez votre avis